Comment soulager une douleur intercostale ?

comment soigner une douleur intercostale ?

Comment soigner une douleur intercostale ?

La douleur intercostale est ressentie dans la zone innervée par le nerf intercostal. Elle est généralement due à l’inflammation d’un des nerfs sensitifs situés entre les côtes. Dans la plupart des cas bénigne, la douleur intercostale peut se manifester après un choc ou un mauvais mouvement. Mais rarement, il peut également être lié à une pathologie tumorale, une maladie infectieuse ou un zona. Quels signes pour reconnaitre une douleur intercostale ? Comment soigner une douleur intercostale ? On vous donne tout de suite les réponses.

Les signes révélateurs d’une douleur intercostale

La douleur intercostale concerne généralement les individus de plus de 50 ans souffrant d’une arthrose des vertèbres ou d’un zona. Elle peut être causée par une maladie osseuse ou une infection virale qui attaque les nerfs. Parmi les causes possibles d’une douleur intercostale, on peut aussi évoquer un cancer ou une métastase vertébrale, une tuberculose vertébrale, une maladie de la lymphe, une tumeur thoracique. Les causes peuvent aussi être moins alarmantes comme une fracture des vertèbres ou des côtes, un mauvais mouvement, une grossesse, etc.

En ce qui concerne les symptômes de la douleur intercostale, comme l’indique son nom, il s’agit d’une douleur qu’on ressent au niveau de la zone thoracique, et qui peut s’accentuer par des faux mouvements. La douleur peut aussi s’accompagner de troubles digestifs (maux de ventre, ballonnement, diarrhée, etc.), de problèmes cutanés (boutons, psoriasis, boutons, rougeurs, etc.), de troubles vasculaires (maux de tête, tension artérielle élevée, etc., de troubles comportementaux (panique…), des douleurs articulaires et musculaires.

Comment soulager la douleur intercostale ?

Le repos peut grandement aider pour soulager une douleur intercostale surtout si la douleur est d’origine vertébrale. Il faut laisser de côté les activités sportives pour un moment. Si la douleur est si forte qu’il vous empêche de bouger, prenez le temps de vous allonger pendant une vingtaine de minutes.

L’application d’un sac à eau chaude, deux fois par jour pendant 20 minutes, sur la zone endolorie peut également aider à se sentir un peu mieux en cas de douleur intercostale. Vous pouvez aussi vous faire masser pour faire passer rapidement la douleur. Pour cela, servez-vous d’une pommade anti-inflammatoire, un produit que vous pouvez acquérir sans ordonnance en pharmacie.

Pour atténuer les sensations de douleur intercostale, rien ne vous empêche aussi de prendre des médicaments antalgiques tels que l’ibuprofène ou le paracétamol.

Quel traitement pour la douleur intercostale ?

Le traitement de la douleur intercostale est déterminé selon sa cause. Une manipulation vertébrale peut être effectuée pour tout remettre dans l’ordre, dans le cas où il s’agit d’une cause mécanique. Dans le cas contraire, un traitement médicamenteux est souvent considéré comme la meilleure option.

Si une infection virale est à l’origine de la douleur intercostale, le traitement est basé sur l’utilisation de médicaments antiviraux et antalgiques. Si la douleur s’accompagne d’une douleur neuropathique, un traitement antiépileptique est essentiel pour favoriser la guérison.

Pour mettre fin à une douleur intercostale, on peut aussi se faire aider par des médecines naturelles telles que l’ostéopathie, l’homéopathie, la phytothérapie et l’acupuncture. La plus efficace étant l’ostéopathie, toutefois les autres peuvent également aider à surmonter les maux.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here